TABLEAU HOMMES TABLEAU FEMMES


 

6 novembre 2011 - Finales
 
 
[1] Nicol David (Mas) bt [2] Jenny Duncalf (Eng)
                     11/2, 11/5, 11/0 (28mn)
[1] Nick Matthew (Eng) bt [6] Grégory Gaultier
                     6/11, 11/9, 11/6, 11/5 (92m)

J'aimerais remercier mon équipe, qui sont les gens qui s'occupent de moi, et qui se sont occupés de moi depuis ma plus tendre enfance.

Remercier également ceux qui sont venus jusqu'ici à Rotterdam, ainsi que ceux qui m'ont suivi sur Internet, et qui m'ont envoyé des messages d'encouragement.

Je remercie également mes sponsors, ma fédération, mon club le Set Aix, ma famille, tous mes amis, mes compagnons d'entraînement,

Et un grand bravo à Tommy Berden et à son équipe, à ses partenaires, pour cette magnifique organisation.

Et merci à toi, Framboise, de ton soutien, et de ce que tu fais pour nous.

                       


JEAN-YVES POUR LE DERNIER JOUR

voilà c'est fini.

Une semaine superbe, un appart de rêve, du squash le matin à pratiquer et à voir le reste de la journée.

Les finales ont été assez différentes. Queen Nicol surclasse malheureusement "pour moi" jenny. Trop rapide, trop précise, trop puissante. Jenny à mon avis très contractée pour sa 1ère finale de World Open [Non, JY, pas contractée, désolée... FG] et Queen nicol qui a du faire 1 ou 2 fautes de tout le match. Rien à dire.

Ensuite, arrive la finale homme. Greg commence sur les mêmes bases que contre James et prend le dessus sur nick. Greg mène 3/1 au début du 2ème jeu et prend 4 point d'affilée avant d'égaliser à 5/5. a partir de là, greg commence à rattraper les balles de nick en bout de raquette et on sent que la fin de ce second jeu va être cruciale.

Quelques décisions litigieuses de l'arbitre (greg s'en prend à lui ensuite et reçoit un conduct warning pour lui avoir dit "you never hesitate to give me a no let", ce qui voulait dire qu'il favorisait Nick).

Sur ce point, greg a utilisé dans ce jeu son review au début du jeu à 2/1 et c'était une erreur tactique car peut être sur les points litigieux de fin de jeu cela aurait permis de changer une décision et à défaut de reprednre son souffle.

Greg s'éloigne de plus en plus de la balle pendant que nick poursuit sur le même rythme effréné. Greg pense encore à l'arbitrage puisque sur les points similaires à ceux des
décisions de fin du 2ème jeu, il montre à l'arbitre avec sa raquette les mauvaises décisions auxquelles il pense. Cela contribue à mon avis à le sortir définitivement du match.

Nick enfonce le clou et nos espoirs fous de Marseillaise s'envole. Nick est impressionnant de régularité dans le rythme et la cadence et confirme une fois de plus qu'à niveau égal (je pense même comme beaucoup que Greg a plus de raquette que lui et bien plus même), le physique fait la différence. J'ai quand même trouvé cet écart physique surprenant car Greg a tenu selon moi environ 2 jeux , 2 jeux et demi.

Félicitations qui doit selon construire sur cette finale pour l'avenir. Nick a 31 ans et greg 28.

Minuit, arrivé en voiture à Paris, hôtel, nuit courte, train pour avignon et demain boulot. Vivement le prochain voyage.
Rotterdam est une ville superbe en plus.

                     


Les commentaires live

5 novembre 2011 - Demi-finales
 
[6] Grégory Gaultier bt [4] James Willstrop (Eng)
                              11/6, 11/8, 11/4 (64m)

Bon les demies sont passées.

Chez les filles, Queen Nicol trop dur pour Natalie Grinham. Elle va trop vite. Même sans trop de précision sa vitesse suffit. Griham plus technique mais moins physique a plié.

L'autre demie a vu la victoire de ma petite chouchou Jenny. Après un premier set accroché, trop de précision technique et de justesse technique chez Jenny contre une valeureuse Mexicaine.

Demis finales hommes.

Premier jeu accroché entre Nick et Darwish mais Nick garde le même rythme du début à la fin et Karim finit par plier.

A suivre Gaultier willstrop. 1er jeu très tendu dira t on à la limite parfois du correct mais bon l'intox fait partie du jeu.

Greg INJOUABLE aujourd'hui. James n'a eu aucune
solution. Greg lui a marché dessus, jamais débordé vers l'arrière, la seule solution de james se trouvait à l'avant du cours mais un greg explosif et supersonique ramenait
tout. James sans solution s'est fait littérallement explosé.

La finale de demain promet. Si greg maintient ce niveau de jeu, je ne le vois pas perdre mais arrivera t il à tenir la
cadence de Nick. Toute la question est là.

réponse demain à partir de 16 heures.

 
  4 novembre 2011 - Quarts de finales
 
[6] Gregory Gaultier bt [2] Ramy Ashour
                          11/8, 11/1, 1/0 rtd (24m)

Jean-Yves Agricol A ROTTERDAM

Logique respectée à tous les niveaux.

Chez les filles, Samantha Teran continue sa route et affrontera Jenny en demie. Avantage Jenny selon moi. Natalie Grinham a fait
exploser la malaisienne Low et elle affrontera queen Nicol. Match plus indécis dont l'issue est incertaine. Grinham chez elle que je trouve très mobile et puissante face à la reine incontestée du squash.

renons un risque mais je vois quand même Nicol s'imposer.

Chez les hommes, Darwish a mis fin à la carrière de David Palmer. Grand moment d'émotion que la sortie de David. Un autre joueur de l'ancienne génération s'en va. Après Power, Nicol, Ricketts, voilà David qui nous quitte.

Darwish affrontera Nick Matthew qui est venu à bout de Barker à la fin d'un match au bout de l'ennui. A tel point que Nick a du réveiller des spectateurs au 1er rang pendant son interview en s'excusant d'avoir fait beaucoup de points avec la balle au fond du court. Faute avouée à demi pardonnée.

Willstrop est venu à bout assez facilement d'un shabana malchanceux sur le coin avant droit (son revers). Après David c'est 4 titres de champion du monde qui sortent aujourd'hui du tableau.

Pour finir grer contre ramy. Point n° 3 double mur de greg et ramy qui sort "les rames" (désolé) pour aller la chercher. ça a tenu jusqu'à 8/8 et après plus de poussée sur les jambes (blessure récurente aux deux ischios).

L'abandon aurait été préférable plus tôt mais l'orgeuil était tel qu'il a fallu une ultime allonge pour contraindre Ramy à l'abandon et peut être à une blessure aggravée.

Greg, très ému n'a même pas pu parler pendant l'interview.

Demain des demi somptueuses aussi chez les hommes.


 

3 novembre 2011 - Huitièmes de finales, Jour 2
 
[16] Wee Wern Low (Mas) bt [7] Camille Serme
                             11/4, 12/10, 2/11, 11/7
[6] Gregory Gaultier bt [12] Laurens Jan Anjema (Ned)
                             8/11, 5/11, 11/5, 11/2, 11/7 (97m)
 
Jean-Yves Agricol A ROTTERDAM
 
Que dire aujourd'hui.

Bien on commence par un 5 jeux chez les filles qui voit la victoire de la filiforme Casey Brown suivie de la victoire logique de Queen Nicol. A suivre Willstrop qui détruit le jeune El Shorbagy en 1 jeu, la suite fut très rapide.

A suivre, le match des shots de partout entre le frère Ashour et Shabana. 5 jeux 48 minutes ( à noter hier le second jeu de Pilley Barker 52 minutes). Cherchez l'erreur bref passons.

A suivre StarCam qui perd en 4 contre Wee Wern. Une balle de jeu au 2ème qui aurait changer la donne. Wee Wern qui se repose au 3ème pour mieux repartir au 4ème. Camille très tendue et qui n'a jamais réussi à imposer sa puissance à la précision de la malaisienne.

Ensuite match superbe de Nathalie Grinham qui détruit Perry en 3 (prévisible quand on a vu perry se défaire péniblement de Beddoes au tour précédent).

Pour finir deux matches hommes très différents. Greg tout d'abord qui se sort d'un 2/0 down et une foule hostile contre LJ à la maison et une foule survoltée. Greg très tendu. Cette victoire pourrait le détendre et nous donner un Gaultier Ashour de folie. Très sincèrement greg devra hausser le ton demain s'il veut ennuyer Ashour.

Donc pour finir ashour/Walker. QUEL MATCH. Ramy qui cherche des nicks et qui n'en trouve pas un. La faute à Alister "runner" ce soir (pas walker" et même alister ashour.

Match de folie avec des échanges à un rythme effrayant. Pour les frenchies de SquashTV qui pensait comme nous que Alister allait se faire croquer, eh bien non . Courrez donc sur SquashTV acheter cette pure folie. A regarder en boucle. Squash spectacle 5 jeux en 65 minutes pour 5 jeux en 98 minutes pour greg.

Inconvénient pour demain ramy a déclaré être très heureux d'avoir eu à puiser dans ses réserves et de voir que sa "blessure" avait tenu, ça lui donner une confiance énorme. C'est sûr qu'avec ce qu'il a
fait ce soir il est pas blessé le gars.

Demain c'est la journée des 1/4 de finale.

Dernière note; lieu superbe, fantastique mais un peu froid à mon goût et sans ambiance squash à comparé à manchester 2008. Y a pas 500 perspnnes au bar pendant la pause. Mais bon le cadre est somptueux.
 

Les mots des joueurs en anglais sur la page TODAY

2 novembre 2011 - Huitièmes de finales
 
[8] David Palmer (Aus) bt [10] Thierry Lincou
                 11/9, 3/11, 11/8, 6/11, 11/9 (96m)

Jean-Yves Agricol A ROTTERDAM

Journée pleine d'émotions.

Pour commencer, Rachael Grinham out par samantha Teran from Mexico. Superbe tactique de la mexicaine à laquelle Rachael n'a jamais su répondre.

Suite avec Pallikal une joueuse au jeu offensif avec beaucoup de touché également et des coups gagnants. A signaler sur les 2 premières gagnantes qu'elles sont en plus superbes à regarder.

On passe aux matches des hommes de la 1ère session.
Et on commence par le duel des "papys" du circuit. Quel match entre thierry et le marine Palmer. Du grand squash des retrieval et des picks up de folie furieuse de thierry
(mais ou va t il chercher ça) mais aussi de david.

Du squash varié, d'attaque de défense, très tactique, des points de malades pour finir biensûr en 5. Thierry semblait
plus fit même s'il était lui aussi entamé que david. Il mène 6/2 puis 8/7 et là les arbitres rentrent en jeu. Un stroke pour thierry 9/7, puis un let pour thierry sur la même
action que la précédente (s'il y a stroke sur la 1ère il y a 2 stroke sur la seconde).

Puis 3ème action identique, et là thierry décide de jouer la balle, tente l'amortie trop facile david contre amortie et un no let pour thierry incompréhensible.

Le point suivant david tombe par terre et thierry glisse sur la "flaque" de david deux frappes plus tard. Damned. Thierry tente ensuite une volley de revers nick qui touche on ne sait pas quoi du tin. Et ensuite match point David.

Long moment entre les deux joueurs pour ce qui aurait pu (du) être le dernier match de palmer. Standing ovation. Merci messieurs.

Le match suivant entre darwish et golan est bien fade à côté. Darwish easy en 3/0.

2ème session. massaro easy et duncalf qui accélère au 3 et 4 pour mettre joelle king au pli. Chez les filles aujourd'hui pour gagner il fallait être plutôt mignonne et même très mignonne. Ma petite jenny (j'ai un faible pour elle) poursuit sa route.

Match homme à suivre. Matthew el Shorbagy. Quel match encore. Des coups de folie, les deux joueurs qui vont à 2000, des frappes de folie, matthew au même rythme du début à la fin et el shorbagy qui craque au 5ème pour prendre un 11/1 pas trop mérité. Standing ovation n°2.

A signaler sur ce match le fair play des 2 joueurs, qui ont
palisanter ensemble discuter applaudi les beaux coups de l'autre et l'entraineur égyptien qui serre la main et félicité chaleureusement Matthew à la sortie du cours.
Gentlemen messieurs.

Dernier match Barker Pilley, désolé mais à mon avis sans grand intérêt sqaush spectacle donc on s'en va et en plus début du match à 22h45.

Demain, la suite du third round avec le 1er jour au théatre. Que le grand spectacle commence. Greg et camille demain. Greg contre Anjema chez lui donc ambiance. Et
camille contre Wee Wern. ça devrait passer.

Go frenchie.
 

1er novembre 2011 - Second tour
 
[10] Thierry Lincou bat Stewart Boswell (Aus)
                   11/5, 8/11, 11/7, 11/7 (66m)
[6] Grégory Gaultier bt [Q] Cesar Salazar
                   11/3, 11/9, 11/5 (49m)
[7] Camille Serme bt Nour El Tayeb
                   12/10, 11/7, 2/1 rtd (28m)

Thierry part bien dans la rencontre, il est le plus actif, rapide en jambes, et prenant un maximum de volées pour empêcher Boswell de prendre le T. Il s'envole au score pour empocher le premier jeu 11/5.

Dans le 2ème jeu, c'est Boswell qui semble en contrôle. Il a une meilleure longueur que Thierry et pose plusieurs amorties revers gagnants.

Dans les 2 jeux suivants, Thierry parvient à reprendre l'ascendant, notamment en jouant long et puissant sur le coup droit de Boswell. Il s'ouvre ainsi le court pour poser ses amorties de volée dont la plupart sont gagnantes.

A la fin du match, on sent que l'australien commence à peiner physiquement, il va mettre plusieurs amorties dans la plaque sur des ouvertures franches. Thierry emporte le dernier jeu 11/7.

[6] Grégory Gaultier bt [Q] Cesar Salazar
                                 11/3, 11/9, 11/5 (49m)

Dans le premier jeu, Greg est en contrôle. Il trouve des longueurs parfaites qui empêche le mexicain de jouer à l'avant.

Dans le second jeu Greg met moins de rythme et ses longueurs sont moins profondes que dans le premier jeu. Il commet en outre 5 fautes directes, ce qui permet à Salazar de recoller au score pour revenir à 9/9. Greg l'emportera tout de même 11/9, sans avoir utilisé son amorti de coup droit en dépit d'ouvertures franches.

Dans le troisième jeu, Greg remet plus de rythme et retrouve sa longueur de balle. Il utilise maintenant toute sa palette de coups et Salazar peine physiquement pour finir le jeu au bord des crampes.

[7] Camille Serme bt Nour El Tayeb
                   12/10, 11/7, 2/1 rtd (28m)

Beaucoup d'inconnu dans ce match entre Camille et Nour.

Cette dernière que personne ne souhaitait avoir dans son tableau avait contracté une blessure à la cheville à Doha, ce qui ne l'avait d'ailleurs pas empêcher de battre la n2 mondiale.

Camille de son côté est arrivée malade vendredi et depuis cherche à remonter la pente...

Le match démarre normalement, comme c'était prévu, avec Camille qui cherche à contrôler le jeu en repoussant Nour en fond de court, la priver d'opportunités et attaquer sur des balles sûres. Au 3ème échange Camille surprend Nour sur un double mur d'attaque en revers de l'avant du court et je remarque que sa cheville tourne sur le contre-pied....

Camille continue à bien jouer tactiquement en faisant du tôt sur de belles amorties. Nour à du mal à suivre, Camille se détache au score et s'aperçoit de la gêne de Nour. Et à ce moment là, la française ne joue plus aussi juste, joue trop tôt devant et ne fait plus bouger l'égyptienne.

Nour contrôle le jeu et amène Camille dans sa filière et sa tactique, on ne s'aperçoit même plus de sa gêne. Les deux joueuses se retrouvent au tie break. Camille ne joue pas mieux tactiquement mais ne lâche rien et se bat sur des balles importantes. Nour plonge, elle sait l'importance de ce jeu... Camille remporte le jeu 12/10 sur un échange acharné.

Dans le deuxième jeu Cam joue plus justement mais la shotmaker égyptienne rentre ses coups. Elle joue collé en revers et attend l'opportunité pour rentrer un Nick. Mais Camille joue beaucoup mieux, elle fait courir Nour avec de bons doubles mur et suit bien ses attaques. Elle remporte le 2ème jeu 11/7.
 

Le 3ème jeu part sur les mêmes bases, Camille fait courir Nour et mène 2/1 quand l'égyptienne vient lui serrer la main. Un jour de repos supplémentaire avant de jouer sur le court vitre du Theatre Luxor permettra à Cam de se remettre encore un peu plus, c'est tout "bénéf"...

André Delhoste vous relate les Garçons

Philippe Signoret vous relate les Filles
 

 "Je suis contente de mon match: même si Nour a abandonné, je devais être à 100% et ne pas la laisser espérer qu'elle pouvait gagner...

Pourtant je n'ai pas joué mon meilleur squash, j'étais un peu tendue, ça se sentait au niveau de ma précision de balle. Mais je me suis battue, j'étais dans le combat physique et tactique.

Je suis désolée pour Nour, j'aurais préféré faire un match plein mais c'est quand même une victoire, je prends!

Et maintenant je suis dans le tournoi, bien lancée, j'espère continuer comme ça, j'ai les crocs! :)

A très vite!

  
Jean-Yves Agricol A ROTTERDAM
 
Voilà day 3 in Rotterdam.

A tout seigneur tout honneur on commence par le début et le patron qui joue à midi sur un court vitré plus froid que le central.

ça devait lui convenir mieux et ça lui a mieux réussi. Une fois n'est pas coutume, le patron démarre bien et remporte le premier jeu avec une tactique simple prendre la balle plus tôt que boswell, le coller au fond et éviter les croisés au maximum avec son envergure.

Un boswell au jeu bien trop classique aujourd'hui pour ennuyer notre patron. Demain , Lincou Palmer à 15 H avec on
l'espère thierry vainqueur sur un Palmer qui a encore puisé et qui n'est pas au top. Boswell l'a battu il y a peu. Seul petit souci ce sera sur le central plus chaud et Palmer y a joué deux fois.

Un superbe abdel gawad contre shabana, Hisham Ashour very easy contre selon moi le moins fort des 16/32 Martin Knight, Willstrop profite de l'abandon rapide de Razik, El Shorbagy (le
grand frère) rame un peu contre un superbe Rosner (2 jeux au tie break).

Un de mes joueurs préféré ensuite, Daryl Selby contre le "petit" el shorbagy. Selby 2 jeu down revient. Tout en variation, en contrôle, sans donner l'impression de courir.

Un 5ème jeu limite, un balle dans le tin de Shorbagy et Selby qui laisse éclater sa joie. Joie de courte durée, les arbitres annoncent la balle bonne [Note FG : le père de Selby lui aussi a vu la balle bonne]. Selby sort du match et perd. Shorbagy exulte. Et selby qui ne serre pas la main, rare mais l'atmosphère qui reignait sur le court durant le match...

Ensuite, Greg et Camille qui joue en même temps. Camille domine la petite égyptienne, celle qu'il ne fallait pas prendre au 1er tour. Le tableau est maintenant ouvert pour aller loin.

Greg, qui domine en souffrant quand même un peu, speedy Gonzalez Salazar qui remet tout pendant tout le match. Confirmation du mauvais tirage de Yann.

Pour finir, et comme prévu, l'endroit ou il fallait être aujourd'hui c'est Muller/Ashour. Ramy mené 2/0 contre un muller de folie, renvoyant tout, et "nickant " à l'avant gauche du cours à chaque fois. Ramy a eu besoin de tout ses nicks et tout la réussite sur ses shots. Un match de folie avec un fait play fantastique des deux côtés.

Demain thierry et jeudi au Louxor Theatre pour Greg et Camille.

Petite nouveauté :
la blague du french corner du jour : Pilley aujourd'hui il a fait fondre la glace (pilée). Je ne citerai pas l'auteur. C'est l'oscar "dédé" sors de ce corps" du jour.

31 octobre 2011 - Premier Tour Jour 2
 
[6] Gregory Gaultier bv Dylan Bennett (Ned)
11/4, 11/3, 11/6 (29m)
[12] Laurens Jan Anjema (Ned) bt [Q] Greg Marche
11/4, 10/12, 11/7, 13/11 (84m)
Lauren Selby
(Eng) bat Maud Duplomb
                                      11/3, 12/10, 11/3 (31mn)

Philippe Signoret vous relate les Filles

Lauren Selby (Eng) bat Maud Duplomb
                                      11/3, 12/10, 11/3 (31mn)

Même si on pouvait penser que Maud avait une bonne chance à jouer pour ce dernier tour des qualifications, c'était sans compter sur le niveau technique technico-tactique de son adversaire.

Si la sœur Selby était un peu moins "en formes" elle pourrait s'approcher du top 20 mondial sans trop de problèmes...

Dans le 1er jeu elle a montré à une Maud un peu timorée, toute l'étendue de son talent. Parallèles parfaites, fixations, prises de balles tôt, variations de rythmes, variations de hauteurs...bref tout un répertoire que beaucoup lui envieraient. Maud concède un 1er jeu à sens unique.

Dans le deuxième jeu Maud est beaucoup plus entreprenante. Elle fait courir la joueuse anglaise qui commence à accuser le coup sur le plan physique.

Maud se détache en jouant très bien, profitant des opportunités et se battant sur toutes les balles. Elle a sa 1ère balle de jeu à 10/9 mais en ayant mené 9/4...

Elle se relâche au plus mauvais moment commentant des fautes non provoquées et laissant Selby reprendre confiance malgré une fatigue évidente. Elle perd le jeu au tie break.

Le 3ème jeu ressemble malheureusement au 1er avec une Selby forte de ses deux jeux d'avance. Maud avait laissé passer sa chance. Avec le 2ème jeu en poche cela aurait changé beaucoup de chose, dommage...

André Delhoste vous relate les Garçons

[6] Gregory Gaultier bv Dylan Bennett (Ned)
                               11/4, 11/3, 11/6 (29m)

Greg fait un match solide, en étant très relâché et prenant un plaisir apparent à jouer. Dès le début du match Greg va contrôler et le T et la cadence, jouant très profond ce qui empêche Bennett de s’installer au milieu du court.

Greg saura alterner les coups longs avec des frappes courtes et amorties qui oblige son adversaire à descendre très bas pour défendre et ce qui contribuera à lui faire mal physiquement.

Greg fait donc une entrée tranquille dans ce tournoi, ce qui est de bonne augure pour la suite.

[12] Laurens Jan Anjema (Ned) bt [Q] Greg Marche
                      11/4, 10/12, 11/7, 13/11 (84m)

Grégoire fait une bonne entame de match, menant 3/0, puis va craquer techniquement et commettre pas mal de fautes directes causées par une longueur et largeur impeccable du Hollandais.

Le second jeu est totalement différent, Grégoire est plus appliqué sur sa précision et commence à pilonner Anjema sur l’arrière droit, ce qui lui créé souvent des ouvertures. Malgré que Grégoire soit un peu fébrile sur ses finitions en amorties, il en réussira toutefois suffisamment pour s’octroyer un tie-break et prendre ce second jeu.

Le troisième est serré, mais Grégoire commet encore quelques erreurs de jeunesse, ne prenant pas toujours son temps et sa place sur le court lorsqu’il en a l’opportunité. Il paiera ses erreurs en concédant le jeu 11/7.

Malgré un mauvais départ dans le 4ème jeu, on voit que Grégoire tente d’appliquer les schémas tactiques qui font le plus travailler Anjema. Cela paye, car il recolle petit à petit au score, défendant comme un diable pour arracher un tie-break sauvant au passage une balle de match.

Le tie-break est au couteau, les deux joueurs se rendant coup pour coup. Lors d’un échange Grégoire plongera 2 fois de suite mais ne pourra empêcher Anjema de gagner devant des tribunes combles apparemment soulagées de voir leur joueur se sortir de la «galère» G. Marche.

Jean-Yves Agricol
A ROTTERDAM

Bon alors day number 2.

Matches aux résultats logiques aujourd'hui hormis la défaite de Grant qui fait le bonheur de Greg. Sinon, à part un Ramy un peu en dessous je trouve qui serre le poing à la fin du 2ème contre Grayson (symbole pour moi du fait qu'il n'est certainement pas au top) et contrairement à ce qu'on entend parfois comme quoi il aurait balancé au Qatar pour se préserver pour rotterdam ben moi j'y crois pas trop.

Sitôt le match fini en plus il part direct chez le physio...

Aujourd'hui le match du jour et sans aucun chauvinisme c'est Tit greg. Un match de folie de Greg qui méritait un 5ème contre LJ dont l'issue aurait été très incertaine. Je pense que LJ est bien content de s'en sortir en 4.

Tit greg a mis la mobylette en marche, a rentré de super shot et a mal débuté le 3ème et 4ème jeu en laissant des points gratuits au début de chacun de ces 2 jeux là.

 5/1 au 4ème après 5 échanges et sans fatiguer LJ qui s'il avait été un peu mis à contribution en début de jeu n'aurait peut être pas pu pousser en fin de jeu.

Malgré ce, une belle résistance de Greg qui vaut bien un top 30 ou 25 mondial à ce niveau de jeu. Maintenant en route pour lui pour les qualifs à Macao, à hong kong et au Koweit en espérant des main draw.

Maud échoue à la dernière marche avant le main draw. Dommage.

Demain jour 3 avec Thierry à midi et Greg à 19 heures je crois. Thierry chaud contre Boswell pour s'ouvrir le tableau jusqu'en 1/4 avec Palmer en point de mire et Greg à
mon avis assez easy contre un Mexicain qui a sorti en qualif Yann Perrin.

Du coup, mauvais tirage aux qualifs pour Yann et Mathieu.


30 octobre 2011 - Premier Tour    
 
[10] Thierry Lincou bat [Q] Shawn Delierre (Can)
                            13/11, 4/11, 11/3, 4/11, 15/13 (98m)
[1] Nick Matthew (Eng) bt [Q] Stephane Galifi (Ita)
                             11/8, 11/1, 11/3 (35m)

Finale des qualifications
Maud Duplomb bat Manuela Manetta (Ita)
                            12/10, 11/7, 4/11, 11/7 (45m)
Latasha Khan (Usa) bt Coline Aumard
                             9/11, 11/4, 11/6, 11/4 (38m)

[10] Thierry Lincou bat [Q] Shawn Delierre (Can)
             13/11, 4/11, 11/3, 4/11, 15/13 (98m)

Thierry débute la partie avec précaution comme il en a l’habitude, on sait qu’il aime monter en régime au fur et à mesure des échanges. Il alterne le bon et le mauvais, de très bonnes longueurs parfois suivis de mauvais choix une fois qu’il s’est crée l’ouverture. Le jeu est serré de bout en bout, Thierry ne l’emportant que 13/11.

Grosse absence de Thierry dans le second jeu, où il joue tout en retenue, ne lâchant pas ses coups et prenant bien trop de temps pour déclencher ses amorties, ce qui permet au canadien de bien lire son jeu et de le contrer dès que l’opportunité se présente.

Enfin dans le 3ème jeu Thierry joue le style qu’il affectionne, en coinçant son adversaire en fond de court, et en coupant un maximum de balles à la volée. Il s’ouvre ainsi très rapidement le court et trouve donc beaucoup de solutions pour conclure en jouant à l’opposé de son adversaire.

Inexplicablement, Thierry retombe dans un jeu passif dans les 2 derniers sets. Il n’entreprend plus grand chose et se laisse embourber dans le jeu de Delierre. Il ne réagira que mené 6/1 dans le 5ème jeu, où patiemment, en trouvant de bonnes longueurs, il va revenir petit à petit au score.

La fin de partie est hachée, le canadien jouant plus souvent Thierry que la balle, ce qui occasionne plusieurs demandes de lets par échange. Thierry va s’en sortir à l’expérience après avoir sauvé 2 balles de match.

Maud Duplomb bat Manuela Manetta (Ita)
                            12/10, 11/7, 4/11, 11/7 (45m)

Maud était motivée pour ne pas se laisser impressionner par L'italienne manuela MANETTA, 45 mondiale et il y a peu dans le top 25 mondial. Manuela est en doute depuis quelques mois et ne réalise pas de grandes performances.

Quand on joue une Maud DUPLOMB, c'est autant de circonstances qui peuvent vite vous précipiter vers l'élimination...

Maud à joué à la perfection en ramenant la plupart des attaques de l'italienne qui finissait par craquer et commettre des fautes. Maud remporte le 1er jeu au tie break et renforce le doute chez Manuela...

Le deuxième est conforme au 1er, Maud prive Manuela du contrôle du T, ce que l'italienne affectionne pour réaliser de belles volées, courtes ou longues. Mais Maud l'a fait aussi courir avec des amorties, prévisibles mais bien collées.

A 2 jeux 0 l'italienne est dos au mur et change complètement de tactique. Elle joue plus tôt la balle et ne laisse plus Maud s'organiser. Elle se détache vite mais Maud ne lâche rien et même dominée va chercher toutes les balles. Manuela montre des signes de fatigue et le score avance point par point.

Maud mène au score et a une 1ère balle de match qu'elle ne concrétise pas. On sent que cela devient difficile et qu'il faudrait un petit coup du destin voir une autre faute de l'italienne... Sur un long échange c'est le coup de chance qui est venue pour Maud qui voit sa balle prendre l'angle avant et ne pas ressortir du frontal....

Une belle victoire pour Maud sur une top 50, qui lui donnera le droit de jouer l'entrée dans le tableau final demain face à Laurent Selby. Un match à sa portée....

 

Latasha Khan (Usa) bt Coline Aumard
                             9/11, 11/4, 11/6, 11/4 (38m)

Coline avait fort à faire pour ce 2ème tour des qualifications face à l'expérimentée Latasha Khan, n 27 mondiale.

Les deux joueuses ont commencé tambours battant avec un 1er échange joué à un rythme très rapide et dont la longueur augurait d'une suite de match très intense. Pour Coline la tactique était claire, jouer près des murs, empêcher Latasha de monopoliser le T et de délivrer ses superbes longueurs courtes qui sont sa marque de fabrique.

À cela rajouter des amorties ou/et des dm pour faire courir la vétéran qui, comme d'autres semble avoir une deuxième jeunesse cette saison... Coline à parfaitement respecté cette tactique pendant ce jeu. Les échanges ont été longs et intenses, les deux joueuses se rendant coups pour coups. Coline enlève ce 1er jeu de justesse laissant l'américaine songeuse de voir cette française jouer avec autant d'aplomb et d'autorité.

Dans le deuxième Coline n'était plus la même, s'affolant de l'intensité du jeu et se posant trop de questions sur ces capacités à tenir le rythme. Elle sort de sa tactique et cherche à finir plus vite l'échange. De son côté Latasha, très expérimenté change deux choses dans son jeu, elle lève plus en lob sur les attaques de Coline et change plus le rythme de ses frappes. Le 2ème jeu est remporté facilement par l'américaine.

Les 3eme et jeux, Coline rejoue mieux, avec plus de conviction mais avec trop d'irrégularité face à Latasha qui joue un jeu très sur, tout en confiance et en lucidité...

Coline s'incline en 4 jeu sur une adversaire certes encore plus forte mais en ayant encore démontrée qu'elle se fixait trop de limites.
   

Philippe Signoret vous relate les Filles

André Delhoste vous relate les Garçons

Les mots des joueurs en anglais sur la page TODAY

Je suis vraiment très contente de mon match!

Je savais que Manuela
n'était pas dans une bonne période alors j'ai joué ma chance à
fond. J'étais très bien physiquement ce qui m'a permis de ne lâcher
aucun point et de la faire douter.

C'est ma meilleure perf et j'espère
continuer sur ma lancée!

Demain je joue Lauren Selby, c'est un match jouable d'autant plus
qu'elle a fait un gros match aujourd'hui!

Donc je vais tout faire pour me qualifier pour le tableau final!

A demain pour la suite!

            



Voila deja la fin des championnats du Monde pour moi ...

Vraiment décue d etre sortie au 2eme tour mais hier ma joueuse etait plus forte sur le papier et sur le court.

Je n ai pas réussi a passer au dessus de l intensité du match, je me suis trop écoutée alors que j aurai du me lacher !

Aujourd hui je peux dire que je ne me satisfait plus d embeter des filles du top 30 ou du top 20 ..

Je dois passer un cap mental et je dois me remettre a bosser au plus vite car des grosses echeances arrivent et je dois etre a mon meilleur niveau.

Je pense tres fort aux francais qui sont encore en course ..

A tres vite,

            




Jean-Yves Agricol
A ROTTERDAM

Live report ou presque de Rotterdam

Bon voilà la 1ère journée des monde qui s'achève. Une première journée qui aurait du être une journée tranquille de mise en route et qui commença pas du tout comme prévu.

On commence par le David "le marine" Palmer contre un joueur au physique hors norme Alan Clyne.

Rarement vu ça. Le marine s'impose au bout du suspense au cours d'un
match très fair play et très agréable.

L'expérience de David et peut être un peu la peur de gagner de l'écossais. En tout cas un match qui vient conforter ma théorie qu'avec
un gros physique on peut accrocher et presque battre bien meilleur que soi. Car côté squash l'écossais n'est pas du tout un shot maker.

A suivre notre titi national contre Delierre. Pas du tout ce qui était prévu. Mais alors pas du tout.

 Titi qui nous stresse, qui a du mal, beaucoup de mal à trouver son jeu, très court en coup droit s'exposant aux double murs redoutables de son adversaire. Thierry nous sauve 2 balles de matches avant de s'imposer au bout du bout du suspense.

Juste un mot sur la mentalité de son adversaire qui a réussi à se faire huer par le public et qui a fait des interférences en permanence, à jouer l'homme en permanence et parfois de manière très rude, trop à mon goût.

Thierry a du être aussi perturbé par cela. Ensuite beaucoup de match, comme prévu très déséquilibré et la
palme au match du jour entre El Shorbagy et Kemp. Un feu d'artifice de nick des deux côtés, un esprit super, des sourires sur le court.

La Framboise après deux matches était épuisé et n'avait plus d'ongles. Et ce n'est que le début.

Demain, 2ème jour, avec les deux Greg et on espère que Maud va passer dans le grand tableau (coline a échoué ce soir).

                                            
29 octobre 2011 - Finale des Qualifications    
 
Stéphane Galifi (Ita) bt Dick Lau (Hkg)
                12/10, 4/11, 11/2, 8/11, 11/2 (69m)
Greg Marche bt Matthew Karwalski (Aus)
                 11/9, 11/6, 8/11, 11/2 (56m)
Zac Alexander (Aus) bt Mathieu Castagnet
                  8/11, 11/8, 11/3, 11/8 (62m)
Cesar Salazar (Mex) bt Yann Perrin
                  12/14, 11/5, 11/3, 11/6 (63m)
Raphael Kandra (Ger) bt Julien Balbo (Fra)
                  6/11, 15/13, 11/9, 11/4 (75m)

Stephanie Edmison (Can) bt Chloe Mesic
                  14/12, 11/4, 11/6 (26m)
Maud Duplomb bt Nikki Van Der Heijden (Ned)
                  11/4, 11/6, 11/5 (21m)
Coline Aumard bt Dagmar Vermuelen (Ned)
                   11/4, 11/7, 11/2 (24m)
Quelques impressions de mon premier championnat du monde.

Je m'incline donc 3 0 contre Stephanie Edminson...

Bon premier jeu avec de nombreuses balles de match en ma faveur... malheureusement pas concrétisées de peu.

Ce jeu, au rythme soutenu, m'a entamé physiquement ce qui est à l'origine de ma baisse de régime sur les deux suivant. Stephanie, quant à elle, a pris confiance et a plus appuyé ses frappes...

Un gout d'amertume persiste de ne pas avoir garder mon niveau de jeu sur tout le match. Mais cela reste une bonne expérience qui j'espère me permettra de mieux gérer l'approche mental de ce genre d'évènement et de moins mettre sur un piédestal mes adversaires en raison de leur classement.

Maintenant place à un bon mois d'entraînement avant les prochains rendez-vous internationaux.

          
 
Salut
J'ai donc gagné assez facilement mon 1er match 3/0. Il faisait très
chaud sur le court alors il a fallu s'adapter.

Je rejoue demain contre Manuela Manetta sur ce même court. J'espère faire un bon match et pourquoi pas passer!

A demain

          
Greg Marche bt Matthew Karwalski (Aus)
                 11/9, 11/6, 8/11, 11/2 (56m)

Les 3 premiers jeux se font dans un rythme qu'affectionne Grégoire, avec beaucoup de cadence et des échanges qui durent longtemps. Les jeux sont serrés, Grégoire remporte les 2 premiers, et perd le troisième car il se contente de frapper au fond sans variation ni coups d'attaque tranchant.

Il se reprend dans le quatrième jeu en prenant la balle plus tôt et en proposant une grande variété de coups qui surprennent son adversaire. Après être mené 2/0, il marquera 11 points d'affilée pour se qualifier pour le tableau final.

Zac Alexander (Aus) bt Mathieu Castagnet
                  8/11, 11/8, 11/3, 11/8 (62m)

Dans le premier jeu, Mathieu est très agressif, il prend la balle très tôt, empêchant son adversaire de rentrer ses coups d'attaque sur lesquels il est dangereux. Dans les jeux suivants, Mathieu perd l'ascendant tactique, il laisse un peu trop de temps à Alexander qui devient l'agresseur.

Le second jeu est serré, le troisième perdu sèchement par Mathieu. Dans le quatrième jeu, Mathieu se bat pour recoller au score tout le jeu, mais ne peut empêcher l'australien d'imposer son rythme et de remporter le match, 11/8 dans le 4ème jeu.

Cesar Salazar (Mex) bt Yann Perrin
                  12/14, 11/5, 11/3, 11/6 (63m)

Le premier jeu se joue sur une cadence infernale, les coups d'attaque pleuvent de tous les endroits du court et de la part des 2 joueurs. C'est Yann qui aura le dernier mot 14/12 après avoir sauvé plusieurs balles de jeu. Dans les 2 jeux suivants Yann est un peu moins patient et commet trop de fautes directes en attaquant trop tôt.

Le quatrième jeu est spolié par l'adducteur de Yann qui le tire de plus en plus et ne lui permet plus de couvrir le court dans de bonnes conditions. Il serra obligé de concéder le 4ème jeu sans pouvoir se battre avec toutes ses armes.

Raphael Kandra (Ger) bt Julien Balbo
                  6/11, 15/13, 11/9, 11/4 (75m)

Julien entame bien la rencontre prenant le premier jeu 11/5, et menant 10/5 dans le second. Puis Julien sort tout seul de sa stratégie où il faisait pivoter son adversaire avec des croisés puissants qui mettaient Kandra en difficulté.

Kandra va sauver 7 ou 8 balles de jeu pour finalement prendre le jeu 15/13.

Le jeu suivant est décousu, Julien courra après le score puis à 7/9 va se tordre la cheville en marchant sur le pied de l'allemand. Malgré un strap, Julien ne pourra plus inverser la tendance et concèdera le match 3/1.

Stephanie Edmison (Can) bt Chloe Mesic
                  14/12, 11/4, 11/6 (26m)

Pour ses 1ers Championnats du Monde, Chloe était opposée à une canadienne très "bucheronne" dans son style de jeu...

Chloe a réalisé un très bon 1er jeu en se créant de belles opportunités en contrôlant au préalable la canadienne en fond de court. Chloé à eu plusieurs balles de jeu, trouvant le tin de justesse sur l'une d'entre elles... Elle s'incline de justesse mais en ayant mis en place un bon jeu tactique très prometteur pour la suite...

Malheureusement les deux jeux suivants sont à sens unique pour la Canadienne. Cette dernière augmente le nombre de frappes puissantes, lourdes, qui gênent énormément Chloé.

De son côté la française est démunie pour prendre des décalages en puissance et pouvoir changer de rythmes. Elle défend très difficilement sur les coups de buttoirs de la Canadienne et se met à attaquer trop sans préparation. difficile pour Chloé mais c'était une première pour elle. Il ne faut pas se décourager et continuer à travailler en trouvant de nouveaux outils...

Maud Duplomb bt Nikki Van Der Heijden (Ned)
                  11/4, 11/6, 11/5 (21m)

Maud rencontrait la benjamine des sœurs van der heijden.

La française à domine largement le match en ayant même le luxe de se régler pour les matches suivants qui seront bien évidemment beaucoup plus accrochés...

La jeune hollandaise n'a pas démérité et devant son public, s'est montre efficace quand Maud ne la bougeait pas assez...La balle rebondit beaucoup dans une partie du club où il fait chaud et beaucoup, beaucoup moins dans l'autre partie un peu plus fraîche, cela risque de jouer pour certains matches notamment féminin...

Une française sur deux pour le moment !

Coline Aumard bt Dagmar Vermuelen (Ned)
                   11/4, 11/7, 11/2 (24mn)

Coline était très stressée pour ce 1er match.

Dans ces cas là, on ne met pas beaucoup de temps pour s'en apercevoir... Heureusement son jeu a progressé dernièrement et elle est capable de mettre une pression en fond de court sans prendre trop de risque.

Son adversaire une ancienne joueuse de l'équipe hollandaise à encore de beaux restes mais n'est plus aussi compétitive. Coline a bien appuyé sur une faiblesse en coup droit. La néerlandaise commettant beaucoup de fautes sur ce coup en fond de court.

Au fur et à mesure du match Coline s'est détendue. Elle a mis un bon rythme en jouant vite, dépassant son adversaire la plupart du temps.

Demain Coline devra se lâcher sur une adversaire plus redoutable et très expérimentée, L'américaine Latasha Khan.

28 octobre 2011 - 1er tour Qualifications    

Stéphane Galifi (Ita) v Rasool Hashim Abdullah (Irk)
                                  wo
Grégoire Marche bt Charles Sharpes (ENG)
                                 5/11, 11/9, 11/6, 11/3 (51mn)
Matthew Karwalski (AUS) bt Fabien Verseille
                               
11/6, 7/11, 13/11, 11/4 (45mn)
Mathieu Castagnet bt Joan Lezaud
                              
11/4, 11/1, 11/1 (30mn)
Yann Perrin bt Lewis Walters (ENG)
                               11/4, 9/11, 12/10, 11/7 (58mn)
Julien Balbo bat Frank Hartkoren (Ned)
                              11/6, 11/5, 11/2 (31mn)

    Qualifs Hommes

Qualifs Femmes


Grégoire Marche bt Charles Sharpes (ENG)       
                      5/11, 11/9, 11/6, 11/3 (51mn)

C'est Grégoire qui entame les débats en même temps que Fabien. Grégoire fait un mauvais départ contre le jeune anglais Sharpes. Il est trop tendu, et a une mauvaise prise d'information donc se retrouve toujours avec un temps de retard sur les balles. Pour ne rien arranger Grégoire ne trouve pas de bonnes longueurs et se retrouve souvent derrière son adversaire.

Le second jeu a la même physionomie mais Grégoire s'accroche plus et commet moins de fautes directes et arrachera le jeu 11/9 après avoir couru après le score la plupart du jeu.

Les 2 jeux suivants seront beaucoup plus faciles pour Grégoire qui parvient peu à peu à se relâcher. L'anglais montre des signes de fatigues et commet des fautes directes qu'il ne faisait pas dans les 2 premiers jeux. Grégoire impose enfin son rythme et décroche l'anglais au score.

Mathieu Castagnet bt Joan Lezaud
                                
11/4, 11/1, 11/1 (30mn)

Pour sa première participation au world open, Joan a la malchance de tomber sur Mathieu, son partenaire d'entraînement au pole.

Mathieu, qui a besoin de se remettre en confiance après sa défaite récente en Espagne impose d'entrée un gros rythme, mettant beaucoup de poids dans la balle et en la prenant très tôt. Joan ne trouve pas les solutions pour casser le rythme de Mathieu, qui remporte assez nettement en 3 jeux.

Yann Perrin bt Lewis Walters (ENG) 
                     11/4, 9/11, 12/10, 11/7 (58mn)

Yann bonne entame de match, dominant le T et punissant Walters avec ses frappes courtes en coup droit. Yann ne trouve plus ses longueurs dans le second jeu, la balle étant de plus en plus lente. Il ne parvient plus à maintenir son adversaire en fond de court et il y a de nombreux lets. Trop de fautes le conduise à la perte du second jeu.

Yann monte la balle plus haut sur le frontal dans les 2 jeux suivants ce qui lui permet à nouveau de dominer le T et de volleyer à nouveau. Il s'ouvre ainsi plus facilement le court pour conclure les échanges en volée amorti. Il prendra le quatrième jeu avec une marge un peu plus confortable.

Julien Balbo bat Frank Hartkoren (Ned)
                                    11/6, 11/5, 11/2 (31mn)

Julien est le dernier français à jouer contre le jeune néerlandais Hartkoren.

Malgré quelques difficultés à se régler dans le premier jeu, Julien ne rencontre pas de problèmes pour décaler son adversaire, ce dernier étant lent à pivoter surtout sur l'arrière droit du terrain.

De plus il est en retard sur les amortis de Julien qui marquera beaucoup de points à l'avant du court.

J'ai du déclarer forfait pour les monde car je suis malade. J'ai envoyé un email à la WISPA mais je suis pas sûre qu'il ait été déjà pris en compte!

Bien évidemment je suis très déçue de pas pouvoir venir mais que j'ai attendu jusqu'au dernier moment en espérant que ça s'arrange, mais en vain.

                             
26 octobre 2011

Bon, dès demain, nous voilà partis vers Rotterdam pour les mondes Hommes/Femmes. C'est rare d'avoir les deux réunis, et je vous avoue que c'est un peu effrayant.

Mon premier Monde avec les deux, était à Hong Kong (et ma première visite dans ce pays). Ensuite, il y a eu ceux de Manchester, de triste mémoire à plein de niveau (fermeture des sites anglais et français, et déroute des Bleus).

Pour les filles

Sont sur la liste des qualifications,
Isabelle Stoehr, Coline Aumard, Maud Duplomb, Laura Pomportes et Chloé Mesic. Je n'ai pas la confirmation qu'Isa et Laura joueront (elles ont été toutes les deux blessées récemment, donc, je suppose que je verrais bien qui se pointe!). Et je n'ai

Pour le tableau final,
Camille, n°9 mondiale, affronte la jeune montante du Squash Mondial, la demi-finaliste du Katar, tombeuse de Jenny (sur un court traditionnel).

Chez les hommes

sont sur la liste
Grégoire Marche, Mathieu Castagnet, Julien Balbo, Yann Perrin, Fabien Verseille et Joan Lezaud.

Pour le tableau final,
Greg est une fois de plus dans le carré de Ramy, tandis que Thierry est dans celui de Karim. Mais avant d'arriver à ce stade, de nombreux adversaires (eh oui, c'est un tableau de 64, avec split premier tour et split huitième).

SquashSite gère le site officiel de la compétition, donc, comme d'hab, les résultats, les articles, les photos.

Pour le moment, pas sûre de qui assure le streaming, je vous tiens au courant.


Suivez les matches sur SquashTV

 
TICKETS VENUES HISTORY SOCIAL MEDIA
Tickets for the later stages at Luxor Theatre are still available.
Entry to every session at Victoria Squash is FREE OF CHARGE
Rotterdam's Luxor
Theatre
and Victoria Squash and plays host to the World Open Squash 2011.
ALL ABOUT OTTERDAM
Five for David
Nicol David claims her fifth World Open ...
History for Matthew Nick Matthew lifts the World Open crown in Saudi...

Get involved with the World Open with our Facebook and Twitter pages, and our Blog where you can sign up for email updates ...