Histoires de ...

• Internationaux de France • 22-27 Sep 2008 • Paris •

HISTOIRES DE ...  2ème édition                En Bref (Anglais)
WHO’S WHO DES INTERNATIONAUX…

Il y en a eu, du monde, à Charletty, pour ce tournoi, et le succès (car c’est une énorme réussite) de cet évènement, on le doit à beaucoup de monde…

Il y avait Dom Amar, BIEN SÛR, aux commandes des tableaux/ résultats/ organisation générale, qui comme d’habitude, est efficace, discret et adorable. J’ai entendu des rumeurs de départ vers la Réunion. J’espère – pardon la Réunion – que ce ne sont des rumeurs non fondées, parce que moi, sans Dom, je nous vois mal…

Alain au tableau d'affichage… Et puis, nous avons les Trois Merveilles, nos trois présidents de ligue, Yves Malzoppi (Poitou Charente), Dominique Fontanon (Languedoc-Roussillon), Alain Young (Midi-Pyrénées), qui ont bossé toute la semaine comme des malades et sans relâche. Regardez-les donc sur l’échafaudage, on ne voit pas ça tous les jours…

Ludovic Le Breton, 6 fois Champion du Monde de Squash des transplantés (Rein)Il y a les autres, tellement que je vais oublier bien sûr, et qui vont me haïr à jamais, Philippe Signoret, notre entraîneur national, Mehdi Renaï, Ludovic Le Breton, dit le Bestiau, Emmanuel Husson, Gilles Rondeau, Nicolas Sajat, et nos refs, Nicolas, Régis, et Bernie, qui eux aussi, bossent depuis le premier jour des qualifs…

  Paul B, Mehdi R, Philippe S

Mais passons aux plats de résistance…

NatachaComment ne pas parler de Paul Biggio, bien sûr, le Président de la Ligue de Paris Île de France, dont le travail énorme, sous-jacent, sans relâche, avec toute l’équipe de la Ligue, Natacha et les autres, a permis à ce tournoi de voir le jour…

… Ou de Jacques Fontaine, notre Président, grande gueule, gros coeur, beaucoup d’ennemis, mais aussi de fervents supporters, dont je fais partie, ne vous en déplaise. Nous avons les mêmes qualités de patience et de diplomatie...

Jacques, tout comme Paul, ont leurs détracteurs, mais comme dirait ma grand-mère, la critique est aisée, mais l’art est difficile… Si vous n’aimez pas ce qui est fait, faites-le donc vous-même, minute après minute, heure après heure, jour après jour, année après année, bénévolement, et puis ensuite, vous aurez le droit de l’ouvrir, moi je dis…

Alors, à ceux qui ont fait le succès de cette semaine, je voulais leur dire un grand merci, et les saluer bien bas. Je n’ai pas peur de dire que je les aime, les respecte, et les admire, car ils sont comme moi des gens qui travaillent très dur pour faire partager au reste du monde leur passion du squash.

Merci à tous.
                                      

Les trois présidents, Yves, Dominique, Alain

Emmanuel Husson

Nos 3 arbitres

Paul B

Renan et sa maman Nick et la Corse...


 
CARTON ROUGE

Si 99% des gens impliqués dans ce tournoi ont été dévoués, courtois et passionnés, on en a eu un, on n’a jamais su vraiment qui il était, car ni il ne s’est jamais présenté, n’a jamais dit bonjour, et n’a su s’exprimer que par phrases méprisantes, agressives, ou tout bonnement insultantes.

Renseignements pris, il ferait partie de la « structure évènementielle », et cette… chose m’a gâché ma fête hier soir pendant le cocktail de fin de tournoi, en m’accusant de m’être appropriée un siège dans une zone où je n’avais rien à faire, fin de citation, avec un mépris et une suffisance totalement déplacés, surtout dans le contexte de bonheur dans lequel nous avons tous œuvré…

En gros, cet ahuri de seconde classe a considéré que je n’avais rien à faire à la place que le Président Fontaine et Paul Biggio m’avait accordé au second rang des VIP, et a claironné à qui voulait l’entendre que jamais je n’aurais dû être assise là, allant jusqu’à enlever la chaise en question….

Très vite bien sûr, le Président l’a remis sur le droit chemin en lui confirmant que c’était lui qui m’avait alloué ce siège. Balbutiant, le malappris a marmonné des mots inintelligibles… J’attends toujours ses excuses….

Dites, on pourrait avoir quelqu’un d’autre l’année prochaine pour organiser l’évènementiel ?????
La Normandie en force...
HISTOIRES DE ...  1ère Edition                 En Bref (Anglais)
Girls, Girls, Girls ...
  
   
LA PRESSE…

Bien sûr, il y a des tas de photographes, et croyez-moi, notre Steve Cubbins, il faut jouer des coudes pour qu'il arrive à vous prendre les super photos qu'il vous fait tous les jours.


            
Pascal GB, Philippe Signoret, Francois Peisson

Mais il y a aussi la Presse écrite, avec les deux journalistes de
l'Équipe, l'actuel, François Peisson, et notre Pascal Grégoire Boutreau qui a été le premier à faire des gros titres avec le squash, lors des avènements mondiaux de Thierry…

Et puis aussi Sport+, qui retransmettra la finale en léger différé ce soir…

Et puis, c'est tellement agréable de discuter/travailler en français pour une fois…


 
Les Présidents ...


L'ancien président de la FFSquash, Xavier Chilloux, Jacques Fontaine, le président actuel, et Fred Roualen (Com Vétérans)



LES MARQUES PRÉSENTES…


Comme dans tous les tournois, les passionnés de squash peuvent trouver leur bonheur sur les stands qui présentent les derniers produits
disponibles sur le marché. Cette année, nous avions Asics (Thierry,
Julien, Greg M), Dunlop (Greg G) and Wilson (Renan).



Et puis les stands de la Fédé, de la Ligue de Paris, et du Puc, qui n'ont jamais désempli. D'ailleurs, si vous cherchiez quelqu'un, c'était toujours là qu'on les trouvait, à discuter le bout de raquette avec l'un ou l'autre. Un vrai Salon où l'on cause… !

Merci à SiteSquash pour son énorme boulot, et de permettre, à travers les photos, les interviews, les vidéos, le score en direct... , aux passionnés qui n'ont pas pu se déplacer de profiter aussi de l'évènement.

     

LES PARENTS ANGLAIS AUSSI ...

Il n'y a pas que les parents de Thierry, à Charletty, mais Hedley et Sue Matthew, eh non pas Matthews, comme certains ignorants continuent d'appeler l'anglais, qui sont venu soutenir leur petit.

Et bon, pas de finale pour eux cette fois, mais je suis sûre qu'ils
trouveront bien une occupation durant leur séjour à Paris, va, je ne me fais pas de souci....


Parking ' à la Parisienne' ...                          par Steve Cubbins

NON : far too big a gap

OUI : just right

OUPS : try again
HISTOIRES DE ... #1                                En Bref (Anglais)


COUP DE MAIN… ET DE PIED !


On peut toujours compter sur lui, le Président de la Ligue Poitou Charente, le célèbre Yves Malzoppi, pour filer un coup de main, et dans cette instance, de pied, au squash français.

Il fait partie de l'équipe d'organisation qui aide au bon déroulement du tournoi. Et entre autres attributions, il s'assure que le court est bien propre pour les joueurs, récupère la balle entre les jeux pour la nettoyer de la poussière, marques diverses et variées, et bien sûr, d'essuyer le sol.

Toutes les techniques de nettoyage sont autorisées, comme vous le voyez ici…

Il a été aidé, il faut bien le préciser, par le petit Lou, qui était là à 10h30 précises, et qui de toute la journée, n'a pas dérogé à son poste. Gentil, toujours souriant, attentif au spectacle et impressionné par le spectacle, ce petit fait honneur à son club, le PUC…
VISAGE SUR DES NOMS…

Je connais peu de gens sur la France, comparé au reste du monde. Bien
souvent, je reçois des mots de passionnés du squash, mais que je ne
connais pas.

Parmi eux, voilà deux jeunes visages sur lesquels je peux maintenant mettre un nom. D'abord, Nicolas Sajat, très actif sur la région
parisienne, qui vous envoie régulièrement des nouvelles de tous les
clubs où il « sévit », une chose est sûre, c'est que ce n'est pas un paresseux.

Et l'autre, plus connu sur le plan junior français peut-être, c'est Arnaud Foissac, qui a fait partie des jeunes espoirs du squash français, et qui vous avait fait parvenir de jolies photos pour notre rubrique « mémoire du squash français ». Qu'il en soit remercié.

J'espère bien que je vais continuer à découvrir d'autres visages cette semaine…
LE PUC, C'EST QUOI, DIS… ?

Evoluant depuis 25 ans au sein du club centenaire qu'est le PUC omnisport (Paris Université Club), la section squash a vécu son adolescence sur les quatorze
courts du stadium de l'avenue d'Ivry.

Jean-Pierre Paclet et Nicolas Colbert furent parmi ses pères fondateurs. Mais déjà le PUC évoluait en première division. Après quelques péripéties dues à l'instabilité des structures d'accueil, nous sommes maintenant solidement implantés dans les somptueuses installations du stade Charléty.

Dès l'ouverture du stade la section squash a prouvé sa volonté de se montrer à la hauteur de la renommée qui entoure la légitime célébrité
du PUC.



Aujourd'hui forte de plus de 300 licenciés, la section squash du PUC prospère. Elle a cinq équipes engagées en championnat, une école de squash pour les plus jeunes et pour les moins jeunes des cours collectifs. Toutes ces prestations sont comprises dans une cotisation
« super light ».

Cette saison, les 27,28 février et 1er mars aura lieu le 25ème OPEN DU PUC, un tournoi de haut niveau richement doté et dont l'ambiance sportive, conviviale et festive restera gravée dans les mémoires.

Vive le PUC et vive le Squash !

Gérard Bizari
Pdt Section Squash du PUC
 


 

C'EST OFFICIEL…

Pas peu fière, la Mamie !!!!!

Regardez- moi qui figure sur les murs de Charlety, bien au chaud entre Sport+ et InfoSport, qui comptent lourdement dans les grosses machines de l'information sportive française… Eh oui, c'est notre SiteSquash.com, partenaire officiel des Internationaux de France.

Alors, bon, c'est vrai que ça ne me tiendra pas forcément chaud cet hiver, mais ça fait drôlement plaisir et au cœur, et à l'ego de sa rédac chef/journaliste/femme de ménage, votre servante…
   



Des invités de marque ... La famille Lincou, Daniel et Céline, au côté du sponsor du dernier PSA de Bordeaux,
Jean Michel, de Delta Construction

Histoires de ...

[Home] [Today] [News] [Draws] [Players] [Gallery] [En Bref] [Contact] [Schedule] [Sponsors] [Venue] [Tickets]

counter create hit

www.squashsite.co.uk/paris